Chargement en cours
Ma sélection

Lot 115 - Jean DUBUFFET - «JEUNE CHIEN BOUCLÉ (EG.5)», 1962 - (31 juillet 1962) - Gouache[...]

Estimation : 200 000 € / 250 000 €

Adjugé à 280 080 €


Résultat avec frais

Jean DUBUFFET
« JEUNE CHIEN BOUCLÉ (EG.5) », 1962
(31 juillet 1962)
Gouache et collages sur papier monogrammé et daté en bas à droite
50 x 67 cm


Provenance :
- Collection Max Haim, Neuilly sur Seine
- Collection particulière, Bruxelles

Bibliographie :
« Catalogue des travaux de Jean Dubuffet – L’Hourloupe I », fascicule XX, Max Loreau, éditions Jean-Jacques Pauvert, 1966, reproduit sous le n°32 page 22


C’est la longue série du cycle de l’Hourloupe, (1962-1974) dont cette œuvre est l’une des toutes premières qui apporta à Jean Dubuffet la célébrité. De ces tableaux émergent, au grand étonnement des spectateurs, des figures allusives de motifs familiers, articulées en puzzle-labyrinthique dont la fragmentation fantastique se prolongera par la sculpture, l’environnement et l’architecture. Oeuvre particulièrement inclassable, qui transgresse avec ironie les oppositions de la forme et de l’informe, de la figure et de la matière et dont l’influence sur les générations suivantes sera considérable. Pour Jean Dubuffet, la chose primordiale est d’acquérir, pour se réaliser, la grammaire d’un langage plastique nouveau, non stéréotypé qui n’annule ni la fraicheur ni la poésie et ne rompt pas la cohérence de son libre itinéraire.
Jean Dubuffet n‘en fait pas mystère, il aime les « toiles saltimbanques » qui lui semblent valoir mieux que les tableaux conservés dans les musées mais qui, hélas dit-il, en procèdent. « De ce qu’il y aurait au bout du chemin ne vous souciez pas. Il n’y a pas de bout au chemin, pas de bout qu’on atteigne ». Pour lui tout se passe comme si la révolution cubiste n’avait jamais existé. Il ne s’est jamais laissé séduire par les aspects flatteurs de la stylisation. Très rapidement son travail s’est orienté vers une figuration spontanée, cursive, antérieure à toute stratification culturelle. Figuration régressive qu’il emprunte aux enfants et aux psychopathes, ne se limitant pas à la création d’un style mais adaptant certaines modalités de la perception à une poétique du comportement. Si réalité il y a, il l’a veut filtrée de façon cohérente.
Cette œuvre « Jeune chien bouclé » est essentiellement une œuvre de joie, une œuvre d’une formidable sincérité poétique, ce qui ne veut pas dire qu’en soient exclu la cruauté, la férocité et la brutalité, mais son caractère spontané et frais empêche qu’elle ne se cristallise en mythologie littéraire. D’ailleurs, le plus souvent ces aspects ‘cruels’ se renversent en valeurs opposées, empruntes d’une joie de vivre pure et exubérante. Cette gouache s’offre comme une sorte de réceptacle d’impulsions vitales aux contours sinueux, ouverts à de continuels et imprévisibles écarts picturaux. Pour plus de vitalité encore, Jean Dubuffet a mis dans cette œuvre, l’accent sur les effets d’une spontanéité maitrisée et d’une remarquable élasticité du pinceau. Bien que la spontanéité soit sa marque de fabrique, elle ne se sépare pas d’une construction formelle où les signes picturaux se détachent de leur enchevêtrement pour parvenir au centre de gravité du tableau.
Pour Jean Dubuffet, l’art doit « un peu faire rire et un peu faire pleurer : tout sauf ennuyer ». Si l’art tel qu’il le conçoit doit divertir au sens ancien du terme qui est de détourner un objet ou une image de sa destination prévue, il ne doit pas être ou pas seulement, une impulsion spiritualiste mais répondre au besoin de se faire réabsorber par la matière et de retrouver sa condition originelle. « Jeune chien bouclé » a été conçu sans souci de lieu ou de fin mais pour éliminer les vieilles cellules du corps social et en produire de nouvelles. Il se peut que ces nouvelles cellules ne soient ni meilleures ni moins éphémères que celles qu’elles remplacent. Là n’est pas la question. Il ne s’agit pas d’être meilleur mais d’être ce que l’on est. Si le peintre se double d’un poète alors tant mieux, et le monde de la peinture en sera enrichi.



Demander plus d'information

Thème : Peintures et dessins Ajouter ce thème à mes alertes