Chargement en cours
Ma sélection

Lot 33 - Auguste RENOIR - PAYSAGE MERIDIONAL AUX OLIVIERS

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

Auguste RENOIR
PAYSAGE MERIDIONAL AUX OLIVIERS, 1901
Huile sur toile signée en bas à droite
35 x 50 cm

Provenance :
- Collection Amboise Vollard, Paris
- Collection particulière, Allemagne
- Collection H. Oppenheinmer, Johannesburg
- Succession de Madame X
Expositions :
- « Rétrospective Pierre-Auguste Renoir », Galerie Seibu, Tokyo, 12 octobre-24 novembre 1971, reproduit au catalogue sous le n°37
- « Rétrospective Pierre-Auguste Renoir », Centre culturel, Fukuoka, 8 décembre-26 décembre 1971
- « Rétrospective Pierre-Auguste Renoir », Musée d'Art Moderne, Kobé, 5 janvier-6 février 1972
Bibliographie :
Figurera au catalogue critique de Pierre Auguste Renoir en préparation par le Wildenstein Institute établi à partir des fonds d'archives François Daulte, Durand-Ruel, Venturi, Vollard et Wildenstein
Une attestation du Wildenstein Institute sera remise à l'acquéreur

Après les Romantiques qui avaient énervé l'âme jusqu'à la névrose, Renoir, de tous les peintres de la génération impressionniste, est celui qui sût redonner à cette âme torturée, un corps.
Toute son œuvre témoigne de la beauté du monde qui nous entoure. Débarrassé du péché de cérébralité, Renoir peint comme il vit, comme il pense, comme il sent. Il est le plaisir. Toute douleur est absente de son œuvre, tout scepticisme, tout effort, tout mal de la pensée, tout souvenir mélancolique. Il n'a travaillé que dans la joie de l'esprit, au-dessus de toute souffrance égoïste, en perpétuel accord avec le torrent vital des forces éternelles qui entraînent la matière, s'y perdant, s'y accrochant sans révolte, accordant son cœur et ses yeux aux rythmes unanimes, à l'universelle clarté.
Cette vision brûlante du monde, il va la transporter de l'idée dans les choses.
Ainsi n'y a-t-il rien d'étonnant que ce Paysage méridional aux oliviers soit tout autant paysage que femme. De la femme, il a le sourire, la carnation, la cambrure, la souplesse, l'ondulation et la rondeur, la démarche, la sensualité. Paysage vivant, opulent, tiède, ensoleillé, charnel, nimbé d'un tendre érotisme, d'une triomphante sensualité. Œuvre aux teintes de fruits, aux bruissements de feuilles, aux murmures du cœur. Hymne à la vie, à la plénitude des sens, peint d'un pinceau souple gorgé de douceur, caressant les arbres, les bosquets comme le visage de la femme aimée. Et si la sensation y est reine c'est parce que, précisément, l'esprit a tout ordonné autour d'elle afin qu'elle puisse s'éployer dans son innocence et jaillir dans son épanouissement. Grande fête, orgie soyeuse de dansantes couleurs où la joie met autour de tout un reflet sonore. Fidèle à ce qu'il voit, Renoir nuance son plaisir de mille tons, créant un paysage qui s'impose à notre admiration, candide, primitif, animal, joyeux et nu comme une baigneuse.
Paysage méridional aux oliviers est une œuvre en état de grâce où le mal n'existe pas, où la peinture coule comme les âmes éparses d'un vague collectif et dont le style se révèle être l'état innocent de l'esprit. On a parlé en son temps, au sujet de Renoir, de Père La Joie, tant il croit à son plaisir et nous force à y croire. Homme pur, il est tout près d'atteindre par la peinture à la charité parfaite. Il n'y a pas d'âme, d'yeux plus innocents que l'âme et les yeux de Renoir.
Paysage méridional aux oliviers renoue avec le temps immémorial où la terre était le paradis des Dieux.

Demander plus d'information

Thème : Peintures et dessins Ajouter ce thème à mes alertes